Bien choisir sa porte d’entrée pour une bonne isolation

0
Porte d'entrée jaune vif avec escaliers et grille noirs

Source : Unsplash

C’est généralement par la porte et les fenêtres que l’on perd le plus d’énergie thermique dans une maison : voilà pourquoi bien choisir sa porte d’entrée est essentiel pour avoir une bonne isolation ! Ce n’est pas seulement le facteur thermique qui est à prendre en compte, mais également les propriétés acoustiques et l’étanchéité à l’eau.

Dans quel cas est-il nécessaire de changer sa porte d’entrée ?

Si votre facture de chauffage vous semble exagérément haute vu la surface de votre habitation, sans doute votre maison n’est-elle pas très bien isolée. On parle dans ce cas de “déperdition thermique”. La majeure partie de l’énergie thermique est le plus souvent perdue par le toit, les murs et les ouvertures – portes ou fenêtres.

Mieux vaut, dans ce cas, faire des travaux dans ses combler afin d’améliorer l’isolation de son toit. Quant aux fenêtres, il est possible d’en refaire le joint ou d’y inclure du double vitrage. En revanche, bien souvent le plus économique sera de faire changer sa porte d’entrée plutôt que d’essayer d’améliorer l’isolation d’une vieille porte déjà existante.

Porte d'entrée rouge avec bonne isolation thermique et phonique

Source : GettyImages

Quels sont les indices à regarder quand on achète une porte d’entrée ?

Quand on se retrouve dans un magasin de bricolage ou d’équipements pour la maison, il n’est pas aisé de déterminer quelle porte nous conviendra le mieux. Mieux vaut donc, pour les critères techniques, se fier aux indices indiqués !

Isolation thermique

Vous devrez par exemple prendre en compte le coefficient Ud pour connaître le niveau d’isolation thermique d’une porte. « U » est le coefficient d’isolation de manière générale, et le « d » est relatif à la porte d’entrée (door). Ce coefficient, donné en W/m2.K, vous permettra de connaître la classe d’une porte : A (inférieur à 1,4 W/m2.K) pour une bonne isolation et F (supérieur à 2,2 W/m2.K) pour une très mauvaise isolation. Les portes d’entrées en alu ou en bois possèdent généralement un bon coefficient d’isolation thermique.

Isolation phonique

N’oubliez pas de vous renseigner sur l’isolation phonique de votre porte, surtout si vous vivez dans une zone de passage ! Si la porte ne donne pas sur la rue ou que vous habitez en pleine campagne, une porte aux performances classiques sera amplement suffisante. En revanche, en plein centre-ville, mieux vaut avoir une porte dont l’isolation phonique est excellente !

Résistance aux éléments

Les valeurs à regarder pour connaître la capacité d’une porte à résister aux intempéries sont notées « AEV » :

  • « A » pour « air », avec un indice allant de 1 (faible) à 4 (excellent)
  • « E » pour « eau », avec un indice allant de 1A (faible) à 9A (très bon)
  • « V » pour « vent », avec une résistance à la pression notée de 1 (faible) à 5 (fort) et la déformation classée de A (faible) à C (très faible).

 

Armé de toutes ces informations, vous n’aurez aucun mal à faire votre choix !

Partager.

Laisser un commentaire