Le confort d’avoir un plancher chauffant

0

Imaginez que vous vous leviez par un matin glacial de février, que vous mettiez le cap vers la salle de bain et que les carreaux de céramique qui recouvrent le plancher vous réservent un accueil… chaud et douillet! Une utopie? Pas si on dote sa salle de bain d’un plancher chauffant.

Le confort d’un plancher qui est chauffé par sa base est incomparable. La chaleur qui se dégage du sol s’apparente aux chauds rayons du soleil et procure à la salle de bain une température uniforme, agréable et enveloppante.

Qu’il serve de chauffage principal ou de chauffage d’appoint, le principe d’un plancher chauffant est relativement simple : des tuyaux d’eau chaude ou des câbles électriques chauffants sont insérés sous le revêtement de sol et la chaleur rayonnante dégagée par l’élément chauffant procure à la pièce un confort optimal. La céramique et l’ardoise sont particulièrement indiquées pour un plancher chauffant car elles sont d’excellentes conductrices de chaleur. Dans le cas d’un plancher de bois, on peut installer un système de tuyaux d’eau chaude, mais les câbles électriques sont fortement déconseillés.

Le principe des planchers chauffants ne date pas d’hier puisque les Romains l’utilisaient pour chauffer leurs bains publics. En Europe, les planchers chauffants sont aujourd’hui monnaie courante et ils gagnent rapidement en popularité en Amérique du Nord, alors qu’on s’efforce par tous les moyens de rendre sa maison aussi confortable que possible.

Eau chaude ou électricité

Qu’il s’agisse de tuyaux d’eau chaude (aussi appelé chauffage hydronique) ou de câbles électriques chauffants, ces deux types de planchers chauffants offrent un effet comparable.

Comment fonctionne un système de chauffage hydronique? L’eau chaude provient d’une chaudière compacte qui est généralement située à proximité du chauffe-eau et qui conserve l’eau à une température variant entre 25° C et 49° C (80° F et 120° F). La recirculation de l’eau à travers le réseau de tuyaux de plastique, situé sous le couvre-sol, permet de dégager une douce chaleur radiante dans la pièce. La chaleur de l’eau peut même être ajustée par un thermostat mural, comme pour une plinthe électrique, et l’écoulement par un débitmètre.

Dans le cas d’un système électrique, les câbles chauffants peuvent être appliqués avec une colle à céramique, fixés au sol avec des attaches ou même coulés dans une dalle de béton. Ce type de plancher chauffant se distingue par sa facilité d’installation et son coût abordable.

Pour ces deux types de planchers chauffants, il est primordial de confier l’installation à des entrepreneurs certifiés afin d’obtenir un fonctionnement adéquat.

Partager.

Laisser un commentaire