L’entretien des poêles et des foyers

0

En plus de l’entretien régulier (enlèvement des cendres pour les poêles et foyer au bois, entre autres), une inspection annuelle devrait être effectuée peu importe le type d’appareil.

Pour les poêles, vérifiez les raccordements entre les sections de tuyau pour éviter qu’elles ne se défassent sous l’effet des vibrations. Puis, enlevez le tuyau à fumée pour examiner la nature et l’épaisseur des dépôts de créosote et de suie. Une accumulation de 1/8 po à 1/4 po peuvent constituer un risque de feu de cheminée. Une bonne vérification des briques à feu est nécessaire et on doit s’assurer qu’il n’en manque pas, qu’elles sont bien en place et ne sont pas fissurées.

Pour les foyers, l’inspection débute par la boîte à feu pour s’assurer qu’il n’y a pas de briques ou de mortier qui se seraient détachés. À l’aide d’une lampe de poche, scruter l’avaloir et la trappe de fumée au-dessus de la chambre à combustion pour voir s’il n’y a pas de dépôts de créosote. Si vous apercevez de la rouille, installez un chapeau de cheminée pour empêcher que l’eau ne coule le long du conduit pour ne pas risquer de corroder l’assemblage du registre et de l’avaloir et causer le craquement du mortier. Ouvrez ensuite la trappe complètement et inspecter les parois de la chambre à fumée et du conduit d’argile pour en évaluer la nature et l’épaisseur du dépôt de créosote.

Après avoir vérifier l’appareil, on procède à l’inspection de la cheminée. En plus d’examiner les dépôts de créosote, on s’assure que les conduits ne sont pas défectueux, ondulés ou garnis de décolorations blanchâtres.

Il est fortement recommandé de faire inspecter votre appareil et de faire ramoner votre cheminée une fois l’an. Cette attention pas très coûteuse pourrait même vous faire économiser, puisque l’expert sera en mesure d’effectuer les réglages nécessaires pour optimiser le rendement de votre appareil.

D’appoint, d’urgence ou d’ambiance… Vous serez désormais parés à toute éventualité. Gageons que vous vous servirez de votre poêle ou foyer des trois façons ! Une fois allumez, on ne peut s’en passer !

Partager.

Laisser un commentaire