Les foyers à bois traditionnel et à haute efficacité

0

La plupart des foyers traditionnels sont construits en maçonnerie (briques réfractaires à la chaleur et briques d’argile) et sont incorporés à la structure du bâtiment. Malheureusement, à part d’ajouter du cachet à la maison, ils ne parviennent souvent même pas à chauffer la pièce dans laquelle ils se trouvent. En fait, ils évacuent parfois plus d’air chaud à l’extérieur qu’ils n’en créent à l’intérieur. Il est toutefois possible d’améliorer le rendement du foyer traditionnel par l’ajout d’accessoires de foyer, tels : des portes de verre qui réduiront les fuites d’air lorsque le foyer ne fonctionne pas; un conduit d’apport en air qui rend le foyer autonome en apport d’air lorsqu’il est utilisé; ou encore un foyer encastrable spécifiquement conçu pour être installé à l’intérieur de la chambre à combustion d’un foyer de maçonnerie déjà existant.

Les foyers à haute efficacité sont conçus selon les mêmes principes que les poêles à bois du même type « EPA ». Ils se distinguent par l’ajout d’un échangeur de chaleur et, dans la plupart des cas, de conduits distribuant la chaleur vers d’autres pièces de la maison. Par contre, ces foyers ne diffusent pas l’air chauffé dans la pièce de la même manière que les poêles. En effet, l’air ambiant est aspiré sous la chambre de combustion, tr
averse l’échangeur de chaleur et revient dans la pièce par une grille disposée à la partie supérieure de l’appareil. Ce type de foyer est très avantageux sur le plan de l’esthétique et sur la qualité du chauffage, mais son installation est complexe et doit être confiée à des experts.

Partager.

Laisser un commentaire