Les poêles et les foyers

0

La rigueur de nos hivers nord-américains et les sautes d’humeur de plus en plus fréquentes de Dame Nature, causant de nombreuses pannes électriques, font en sorte que plusieurs consommateurs optent pour un chauffage d’appoint. Les fabricants, de leur côté, innovent en matière d’efficacité et d’esthétique des poêles et des foyers. Le choix devenu grand, comment choisir le poêle ou le foyer qui répondra à vos besoins de chauffage et à vos goûts personnels en matière de qualité, d’esthétisme et de confort.

L’utilisation

Que ce soit pour chauffer la maison par temps frais quand vient l’automne ou pour donner un coup de pouce au système central quand la température chute sous la barre des -15 degrés, un chauffage d’appoint peut considérablement diminuer la facture de chauffage central.

Certains modèles de poêle et de foyer fonctionnent sans électricité et d’autres sont munis d’une plaque de cuisson. Voilà qui peut s’avérer très pratique en cas d’urgence (panne électrique)… et qui ne fait plus craindre le verglas !

L’aspect ambiance n’est pas à négliger. Le romantisme légendaire des foyers promet d’agréables moments de cocooning, alors que le crépitement du feu dans l’âtre projète un « je ne sais quoi » de rassurant. Un effet détente des plus réussis, même sur les enfants !

Avant l’achat

Avant de se présenter en magasin pour choisir votre poêle ou votre foyer, il est important de connaître la grandeur de la surface à chauffer et ses particularités. Si l’appareil est trop puissant et que vous devez limiter la combustion pour éviter de surchauffer la maison, votre installation ne sera ni efficace, ni économique. Il en résultera une augmentation de la quantité de créosote à l’intérieur de la cheminée. Pour vous guider, rappelez-vous que 25 000 BTU chauffent environ 1 300 pi2; avec 40 000 BTU, vous chaufferez facilement 2 000 pi2. Les gros poêles sont particulièrement efficaces dans les appartements ou les maisons à aires ouvertes, où la chaleur peut circuler facilement d’une pièce à l’autre.

Avisez aussi votre assureur de l’acquisition d’un système de chauffage d’appoint pour en vérifier les impacts sur votre couverture d’assurance, s’il y a lieu.

Les modèles

Le monde des poêles et des foyers regorge de nouveaux designs très attrayants. Pour limiter votre sélection, choisissez d’abord le combustible que vous utiliserez en fonction, entre autres, de l’espace extérieur disponible. Par exemple, si vous n’avez pas l’espace nécessaire dehors pour quelques cordes de bois, pour le réservoir de gaz propane ou de mazout, éliminez dès maintenant ces possibilités et tournez-vous plutôt vers le poêle aux granules, à l’anthracite ou électrique.

L’espace disponible à l’intérieur est aussi un facteur déterminant. Si votre propriété comporte déjà un foyer en maçonnerie, vous pouvez le convertir en foyer au bois haute efficacité ou y insérer un foyer à gaz spécialement conçu. Pour ce qui est des poêles, il faut aussi calculer l’espace de dégagement, c’est-à-dire l’espace à respecter selon les normes entre le poêle et les murs environnants.

Enfin, les aspects esthétique et utilitaire entrent aussi en ligne de compte. Si vous rêvez de passer de bons moments familiaux au coin du feu, oubliez le poêle. Ce dernier, par contre, vous offrira des qualités de chauffage que le foyer ne peut égaler.

Partager.

Laisser un commentaire