Quid du chauffage au sol avec un plancher béton

0

Vous souhaitez revêtir vos sols de planchers béton. Et c’est là que dans votre esprit, commencent à fuser les questions : le béton ciré ne risque-t-il pas d’agir comme un isolant et de faire barrage au chauffage ? Le revêtement béton risque-t-il de se fissurer en raison des écarts thermiques dus au chauffage ? Rassurez-vous : tout est prévu pour que tout se passe bien !

Transmission thermique 5 sur 5 à l’allumage

Pour votre plancher béton, il y a de fortes chances que vous pensiez à du béton ciré, un incontournable au style aussi moderne qu’intemporel. Le béton bas carbone, dans la grande famille des bétons cirés, présente, outre un avantage écologique certain, un excellent comportement de conduction thermique. Vous allumez le chauffage ? Il en restitue instantanément la chaleur. De façon uniforme, sans déperdition. Pas besoin de “pousser” le chauffage d’un ou deux degrés supplémentaires pour atteindre la température intérieure souhaitée. De la haute fidélité sous vos pieds. Mais aussi des économies d’énergie !

Une parfaite réactivité à l’extinction

Vous êtes confortablement installé chez vous, dans une ambiance cocooning, le chauffage allumé. Subitement, une belle éclaircie s’annonce dans le ciel, faisant rapidement monter la température de plusieurs degrés. Réflexe aussi naturel que logique : vous baissez le chauffage pour avoir moins chaud, mais aussi pour économiser de l’énergie et profiter des calories gratuites fournies par l’astre solaire. Dans ces circonstances, la question que vous vous posez certainement est : baisser le chauffage, c’est bien, mais combien de temps va-t-il falloir au sol pour refroidir ? Aucun délai. Car la très faible inertie du béton design utilisé pour les sols en béton ciré lui permet une excellente réactivité. Vous chauffez : il chauffe. Vous baissez : il baisse. Instantanément.

La résistance du béton et la souplesse du roseau

Le béton moderne est un matériau réactif au chauffage et au refroidissement. Ça, vous l’avez maintenant bien intégré. Mais du coup, ces enchainements de hausses et de baisses de température tout au long de l’année éveillent en vous comme un doute : le béton, à force, ne risque-t-il pas de se fissurer ? Que nenni ! Car le béton bas carbone pour revêtements de sols intègre notamment des fibres végétales et des liants dont les propriétés élastiques mettent le plancher de votre séjour à l’abri de la fissure tant redoutée. D’une grande résistance, et malgré sa dureté apparente, le béton ciré possède la souplesse du roseau. Vous pouvez rester zen !

Partager.

Les commentaires sont fermés.