Le choix d’un système de chauffage

0

Le choix d’un système de chauffage résidentiel demande réflexion car nombreuses sont les options à considérer. Environ 60 % de toute la consommation d’énergie d’une maison est attribuable au chauffage. Il convient donc de s’assurer un niveau de confort maximal à un coût raisonnable, d’autant plus que l’option choisie servira pendant de nombreuses années.

Bien choisir son système de chauffage

Il est difficile d’évaluer le coût de chacun des modes de chauffage puisqu’il dépend des coûts d’installation et d’entretien, de la source d’énergie utilisée, du rendement énergétique de la construction ainsi que de son orientation par rapport au soleil.

Que vous fassiez construire un nouvelle maison ou que vous songiez à remplacer votre système de chauffage actuel, la présente chronique vous décrira les trois choix qu’il vous faudra faire afin de réaliser votre projet. Vous devrez choisir la source d’énergie, le type de système ainsi que l’entrepreneur qui se chargera de la vente, de l’installation et du service après-vente.

Les sources d’énergie

Les principales sources d’énergie pouvant alimenter les systèmes de chauffage d’aujourd’hui sont l’électricité, le mazout, le gaz naturel, le propane et le bois. Vous pouvez également choisir une combinaison ou encore une source de remplacement, comme l’énergie solaire. Peu importe votre choix, tenez compte des critères suivants : la disponibilité et le coût d’utilisation.

La disponibilité de certaines sources varie selon les régions. L’électricité et le mazout sont disponibles à peu près partout, mais le gaz naturel, acheminé par gazoduc, n’est pas distribué dans certaines régions. Le propane et le bois, disponibles partout, sont habituellement utilisés comme sources d’appoint.

Le coût est souvent le facteur le plus important pour les propriétaires. Il faut donc en évaluer l’ampleur en tenant compte de deux éléments, soit les coûts du combustible lui-même (ou de l’électricité), ainsi que ceux reliés à la livraison et à la location des réservoirs, le cas échéant.

L’efficacité énergétique de la bi-énergie, combinant électricité comme source principale et mazout comme source d’appoint (selon la température extérieure), soulève l’intérêt de nombreux propriétaires.

 

Partager.

Laisser un commentaire